PIGNOLS’ARTS.— BALADE EN VRAC

Texte et post de Michel évoluant en reporter de l’édition 2018, et il le fait bien !

Qu’ai-je vu,senti,aimé touché?
Une foultitude de choses,de personnages aussi.
Et pour me faire plaisir,je les ai bien mixés dans ma fabrique à fantaisies.
Allons-y,c’est parti !
Y’a du linge qui sèche et des rêves d’osier,
des Vénus callipyges,un nombril anonyme.
Des femmes à la fenêtre
Puis des cris silencieux et des bestiaux bizarres,
Des arbres rescapés,et des chardons séchés.
Y’a des drôles de regards,des chiottes atypiques,
Des rencontres canines,
Des ectoplasmes bleus,
Des nanas anguleuses,
Un convoyeur de fonds et des portes ouvertes,
Des empreintes géantes et « Telegraph brothers »,
Et puis de l’art forain,
Des baleines bizarres,
Un parking à poussettes,
Des empreintes géantes
Et des fleurs d’églantier….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s